Sélectionner une page

Au terme de quelques années, la carrosserie et la peinture de l’automobile finissent par se détériorer petit à petit. En effet, la carrosserie de la voiture se dégrade à force d’être exposée aux intempéries comme le rayon de soleil, la pluie ou le vent. Mais en réalité, il n’y a pas que les changements de climat qui affectent la longévité de la carrosserie et peintureL’usage de produits nettoyants accélère également sa perte de brillance. Afin d’y remédier, vous devez procéder à une remise en état de votre voiture en pensant à la repeindre.

 

Les préparatifs nécessaires

Dans la pratique, il est important de noter que la réalisation d’une peinture carosserie nécessite l’intervention d’un carrossier. En effet, il est le mieux placé pour vous conseiller sur les préparatifs à respecter avant d’effectuer les travaux de peintures de la carrosserie proprement dits.

 

Choix de la peinture :

Avant de faire la mise en peinture des Automobiles, le peintre automobile vous conseillera en effet de prendre la meilleure qualité. Dans la pratique, il s’agit de choisir autant que possible la marque identique à celle des teintes constructeurs.

Il existe trois types de peinture carrosserie qui peuvent s’adapter à toutes les marques de voiture. La Cellulosique, cette peinture carrosserie a la réputation de sécher assez rapidement tout en permet d’avoir une parfaite finition. Quant à la peinture glycérophtalique, elle ne nécessite aucun travail de lustrage. Et enfin, la peinture acrylique a l’avantage d’être sèche en quelques heures seulement, avec une stabilité sur la teinte et l’éclat.

Ils prendront après le soin de vérifier qu’il n’y aura plus de retouche à faire avant d’entamer les travaux de peintures.

 

Techniques de peinture

Il est à noter qu’il existe deux manières de réaliser la peinture de votre carrosserie. La première consiste à la couvrir en totalité et qui reste assez couteuse. Toutefois, ce procédé permet d’assurer une meilleure esthétique de la carrosserie en préservant son uniformité.

La seconde se limite uniquement à peindre une partie de la carrosserie. Certes, cette alternative vous reviendrait moins cher, cependant elle présente des risques. En effet, il se peut que la couleur d’origine ne soit pas conforme avec celle du nuancier choisi par le peintre.

 

Outils nécessaires

Parmi les phases préparatoires, le peintre pensera également à préparer tous les outils comme le pistolet à peinture. En effet, il s’agit d’une étape importante, afin d’éviter les va et viens et risquer d’endommager ainsi la finition de la peinture en causant des rayures.

 

Autrement, outre la préparation du Pistolet, Teintes, la peinture, les peintres doivent s’assurer également de l’étanchéité de l’atelier.

 

Etapes à suivre

Quand les préparatifs seront achevésles peintres devront prévoir l’envoi de votre voiture dans l’atelier de carrosserie pour finir les différents traitements préalables. Pour ce faire, ils couvriront les éléments qui ne devraient pas être peints, tels que pneu, jantes, cuirs, vitres….

  • Démontage des accessoires, afin d’éviter de les abîmer et de manière à faciliter le ponçage de la carrosserie.
  • Débosselage, il s’agit de l’étape qui permet au carrossier peintre de redresser les parties endommagées, suite à différents dégâts subis au fil du temps. En ce faisant, il les remettra dans leur état d’origine.
  • Marouflage qui consiste à mettre une couche d’apprêt sur la carrosserie auto. Il est à noter que cette opération n’est pas nécessaire si le fond de la carrosserie est resté intact.

 

En résumé, vous devez respecter toutes les étapes successives indiquées pour réaliser parfaitement vos travaux de carrosseries. Dans la même optique, vous aurez aussi à prévoir le type de peinture idéale, afin de réussir votre peinture carrosserie. Mais par-dessus tout, confiez votre projet entre les mains d’un peintre en carrosserie.